Pétition salaires 2019

 Pétition pour la réouverture des négociations salariales nationales

 

Suite à l’échec des négociations nationales sur les rémunérations conventionnelles (RCE & RCI), la FNCA nous accorde « royalement » 0,3% d’augmentation en 2019 … Tout commentaire serait superflu !  😈  😡  🙁 

La CFDT « Branche Crédit Agricole » a donc décidé de faire le courrier suivant à l’ensemble des Directeurs Généraux de Caisses Régionales et autres entités de la branche, sous forme de « lettre ouverte » :

Madame la Directrice Générale, Monsieur le Directeur Général,

Lors de la séance de négociation des salaires conventionnels de notre branche, le 29 janvier dernier :

  • Il n’a pas été tenu compte du nécessaire rattrapage du différentiel d’inflation 2018 de 0,39% en défaveur des salariés : il avait été prévu une inflation de 1,20% et l’inflation réelle a été de 1,59%.
  • L’inflation prévisionnelle 2019 prise en compte par CAsa (soit 0,75%) semble notoirement sous-estimée et très décalée par rapport aux chiffres des autres prévisionnistes.

La mesure unilatérale de + 0,30% sur les salaires conventionnels qui doit être appliquée, suite à l’échec de la négociation, est manifestement insuffisante !

Elle met à mal le rôle de la branche Crédit Agricole sur les salaires, déstabilise grandement les salariés, leur moral, leur pouvoir d’achat, leur confiance et risque d’affecter le dialogue social 2019 sur d’autres sujets majeurs.

 

En conséquence la CFDT vous demande instamment de donner un nouveau mandat à la FNCA, de nature à lui permettre, par tous moyens, de proposer une mesure appropriée, répondant aux attentes légitimes des plus de 70 000 salariés de notre branche professionnelle.

Dans l’attente de votre réponse à cette demande, dont l’urgence ne vous aura pas échappée, veuillez recevoir, Madame, Monsieur, l’assurance de nos sentiments les meilleurs.

Afin d’appuyer cette demande et de nous permettre d’obtenir une meilleure mesure, allez signer la pétition

« FNCA : Je soutiens la CFDT pour la hausse du salaire conventionnel ».

 ➡ Rendez-vous sur : http://chng.it/k4dh2TQW9n

 

INFO RAPIDE

 Prime « Macron » et jours de fermeture collective 2019

Réponse apportée aujourd’hui, jeudi 20 décembre 2018, lors de la réunion CSE.

En synthèse :

  • Jours de fermeture collective : la Direction revient sur sa première version, les samedi  20 avril (Pâques) et 8 juin (Pentecôte) seront NON TRAVAILLES.
  • Prime « Macron » : Il y en aura une au CATP, et le patron fera demain une communication sur le sujet.

 

Et si vous voulez en savoir plus …

Calendrier des jours de fermeture collective 2019

La Direction nous l’a transmis pour consultation au CSE du 20 décembre.

Nous avons constaté que, contrairement aux années précédentes, les lundi de Pâques et de Pentecôte étaient non travaillés MAIS PAS LES SAMEDI CORRESPONDANTS !

Nous avons de suite réagi et demandé un entretien avec la DRH pour essayer de comprendre quelle était la motivation de cette novation qui susciterai sans aucun doute une réaction fortement négative de l’ensemble des collègues du réseau.

Il nous a été répondu que c’était la volonté de tirer un profit commercial de deux samedi de forte consommation.

Nous avons argumenté en expliquant :

  • Que Pâques et Pentecôte étaient aussi et avant tout un temps de rencontres familiales, … et deux des WE les plus chargés en circulation (ce que prouvait d’ailleurs les statistiques de « Bison futé » !). Remarque renforcée sur le WE de Pâques par le fait qu’il se situait en période de vacances scolaires.
  • Que si l’ensemble de nos concurrents fermait ces jours là, ce n’était sans doute pas sans raison et que nous doutions fortement de l’intérêt commercial de l’ouverture des agences
  • Que cette novation était en rupture avec une pratique très ancienne dans nos deux départements
  • Et que cette mesure mettraient l’ensemble des managers du réseau en position fort désagréable d’avoir à arbitrer de très très très nombreuses demandes de congés

Après discussion en CSE aujourd’hui, la Direction a retiré son projet et a accepté de fermer également les agences les samedi 20 avril (Pâques) et 8 juin (Pentecôte).

RAPPEL : La Direction ne fait pas « cadeau » de ces deux jours. Le nombre de jours de congés RTT + Congés légaux est constant (56 jours pour les unités dont le temps de travail est de 39h/ semaine). Les jours de fermeture collective sont imputés d’office sur les RTT pour tout le monde. Ce sont donc des RTT pour lesquels nous n’avons pas le choix de la date. 

 

Prime « Macron »  (ou « Pouvoir d’achat »)

 … ou « pour les entreprises qui le peuvent » …

L’annonce faite par le Président de la République a fait échos aux négociations annuelles sur les salaires des 3 dernières années au cours desquels nous défendions des mesures permettant au moins de maintenir le pouvoir d’achats des salariés du CATP. Nous n’avions pas été entendus … et donc pas « signé ».

Nous avons donc demandé à ce que la totalité des salariés CATP bénéficient de cette prime, de manière égalitaire (tous la même).

La paye de décembre étant déjà traitée, nous avions demandé une réunion de négociation sur le sujet début janvier afin de négocier sur le montant et les modalités de versement de cette prime.

Rappel : Le cadre fixé a priori par le gouvernement précise que la prime est défiscalisée et non cotisée jusqu’à 1.000€ et pour les salariés dont le brut mensuel est inférieur à 3.500€. Il sera (ou pas) confirmé par la loi relative aux mesures Macron qui doit être votée ce soir.

Lors de la réunion CSE de ce jour, la Direction nous a fait savoir :

  • Qu’il y aurait effectivement une prime versée en janvier
  • Qu’il n’y aurait pas négociation sur le sujet
  • Qu’il y aurait demain une communication de la Direction Générale sur le sujet

Nous espérons que celle-ci sera à la hauteur de l’engagement des salariés !

 

Pour info : les annonces déjà faite dans d’autres Caisses Régionales,

  • Pyrénées Gascogne : 1.500€
  • CADIF (Ile de France) : 1.000€
  • PCA (Provence Côte d’Azur) : 1.000€
  • Nord Midi Pyrénées : 1.000€
  • Languedoc : 1.000€
  • Alpes Provence : 1.000€
  • Brie Picardie : 800€
  • Aquitaine : 750€
  • Normandie-Seine : 500€
  • Normandie : 500€
  • des Savoies : 500€
  • Anjou Maine : 500€
  • Réunion : 500€
  • Lorraine : 500€
  • Charente Maritime Deux Sèvres : 500€

 

1 2 3 31