Vous avez dit PUC ???

LOGO CFDT - Section CATP

LE PORTAIL COLLABORATEUR ARRIVE …

Dans la suite annoncée du chantier NICE, le portail collaborateur (également appelé à tort « PUC »), nouveau poste de travail remplaçant Boréal, va être déployé au CATP entre l’automne 2015 et le premier trimestre 2016.

Ce nouvel outil a fait l’objet d’une présentation aux CE du 20 mai, puis de multiples échanges aux CE des 18 juin, 23 juillet, 27 août. La consultation finale a eu lieu au CE du 15 septembre.

 

UNE EXPERTISE, pour quoi faire ???

Lors du CE du 23 juillet, une demande d’expertise a été déposée par la majorité des représentants syndicaux.

A cette occasion, la CFDT a déclaré :

« La CFDT s’était positionnée « pour » l’inscription à la méthodologie nationale d’une consultation unique pour l’ensemble des CR. Cette méthodologie nous permettait d’avoir accès aux expertises nationales sur les projets liés à NICE.

La CFDT n’a pas besoin d’expertise locale au CATP, car les documents que nous avons nous permettent de rendre un avis motivé et éclairé. Par ailleurs il ne nous semble pas opportun de faire dépenser 3000 € au CE pour une expertise que l’on aurait eu gratuitement en adhérent à la méthodologie nationale.

La CFDT sera donc défavorable à cette expertise »

 

Nous avons par ailleurs lu en séance du CE du 15 septembre la déclaration ci-dessous, motivant l’avis favorable au déploiement du portail collaborateur.

 

ET MAINTENANT …

Si le Portail Collaborateur est considéré comme un bon outil, son déploiement apportera une fois de plus un bouleversement dans les process, les méthodes de travail et les organisations … Un de plus !

Nous serons donc TRES vigilants aux points soulevés dans les réserves que nous avons exprimées, et notamment sur ce qui relève des conditions de travail.

Pour plus d’information, contactez-nous via le site ou par le mail de la section cfdt.catp@wanadoo.fr

Logo CFDT J'adhère

 

AVIS DE LA CFDT SUR LE PORTAIL COLLABORATEUR

lu en séance du Comité d’Entreprise du 15 septembre

En préambule, les organisations syndicales de la commission nationale (composée de la FGA-CFDT, de la CFTC, de FO, de SUD, du SNECA-CGC, du SNIACAM et de l’UNSA, les deux derniers, non représentatifs, siégeant « es qualité » de signataires de la démarche nationale) ont souhaité que le déploiement du portail collaborateur se déroule sans être retardé, et se sont positionnées favorablement pour la poursuite du déploiement dans le cadre du plan et des plannings prévus pour les différentes vagues de basculement des Caisses Régionales.

La section CFDT de la CRTP assume cette position unanime, et donne donc un avis favorable sur le déploiement du Portail Collaborateur au CATP, conforme au vote favorable qu’elle avait émis l’an dernier pour souscrire à cette démarche nationale.

La CFDT émet toutefois des réserves

  • sur la capacité de l’expertise nationale (à l’instant T) à mesurer les impacts à moyens et longs termes sur les conditions de travail ainsi que sur la capacité de cet outil à contribuer, à accroitre la rentabilité de l’entreprise, ce qui semble un postulat de nos directions !

 

  • sur les moyens ponctuels et pérenne affectés à la mise en place, le paramétrage, et, dans la durée, la gestion des différentes composantes du portail collaborateur. Ces moyens paraissent largement sous-évalués et risquent de conduire à une perte d’efficacité de l’outil, voire à des incidents dommageables aux conditions de travail et à la qualité du service client.

 

  • sur la non prise en compte de l’alerte faite par la CFDT à l’Assemblée Générale de CASA du 20 mai 2015 et par la section CATP lors du CE du 11 juin 2015 (et par tract du même jour) sur le risque de dégradation des conditions de travail.

 

  • Ces réserves sont moins à l’encontre de l’expertise en elle-même qu’à un manque de recul sur un déploiement « full PUC » (*) qui ne laissera aucune sécurité en cas de problème.

(*) Dans les CR pilotes l’ancien et le nouveau système cohabitent, on peut trouver facilement des solutions de contournement.