Appel à la grève du 29 mars 2018 … et la CFDT ???

Vous avez tous reçu le tract d’appel à la grève jeudi prochain 29 mars 2018

Vous avez remarqué que nous n’avons pas été associés à l’appel au débrayage … et pour cause : nous n’avons pas été sollicités et l’avons découvert en même temps que l’ensemble des salariés !

Cela n’empêchera pas la CFDT de continuer encore et encore son travail sur les conditions de travail, tant individuelle que collectives

 

Ainsi, en perspectives des négociation à venir, nous avions sollicité une rencontre avec la Direction 

 CELLE-CI AURA LIEU LE 4 avril 2018.

Nous nous baserons sur les résultats de l’enquête I.E.R. et sur l’ensemble des informations qui nous ont déjà été remontées.

Mais nous voulons d’abord être à votre écoute et nous avons besoin de vous pour apporter le plus possible de cas concrets :

merci donc de nous faire remonter vos griefs et attentes via le site de la section (zone « laisser un commentaire ») ou à l’adresse syndicat.cfdt@ca-tourainepoitou.fr (894BG SYNDICAT CFDT si messagerie interne)

 

CONDITION DE TRAVAIL / QUALITE DE VIE AU TRAVAIL 

Les propositions et résultats CFDT

  • Nous avons obtenu que pour la première fois le terme « burn-out » apparaisse dans le plan de prévention des risques préparé avec le CHSCT ;
  • Nous avons obtenu un CHSCT supplémentaire spécifiquement sur les conditions de travail;
  • Nous avons obtenu qu’une négociation soit ouverte dès avril 2018 en vue d’un accord sur la qualité de vie au travail;
  • Nous traitons en direct avec la DRH les cas individuels qui nous sont remontés, avec des succès divers, certes, des résultats plus ou moins rapides, certes … mais avec des résultats ;
  • Et enfin nous préparons la mise en place du CSE, le Comité Social et Economique qui, à partir des élections de novembre 2018, remplacera au CATP les actuels CE, CDP et CHSCT (ordonnances Macron et loi travail). Et dans le cadre des négociations préparatoire à la création du CSE nous avons proposé un renforcement des moyens des Instances sur le thème des conditions de travail.

 

L’accord national RTT est prorogé

LOGO CFDT - Section CATP

La CFDT est à l’origine de cet accord majeur

Signé en janvier 2000, cet accord a structuré le fonctionnement de la RTT et, de fait, nos temps de repos et de travail.

Les Organisations Syndicales non signataires ont même fini par s’y attacher et à vouloir le défendre !

  • Depuis 2000, nous avons 56 Jours de congés et de RTT (soit 205 Jours travaillés maximum y compris pour les cadres au forfait).
  • Ces jours de repos (à prendre par journée ou demi-journée) sont devenus indispensables car ils permettent d’améliorer notre qualité de vie détériorée par une pression commerciale et procédurale de plus en plus invivables.

Devant la détermination de la CFDT et des salariés à défendre l’accord sur le temps de travail, la délégation fédérale a entendu nos arguments et nous avons obtenu en septembre

La prorogation pour deux ans de l’accord initial.

 I Love RTT   Logo CFDT J'adhère